01/02/2012

Abandon de la Centrale Chaleur Force à Vernier

Les autorités verniolanes saluent la décision du Conseil d’Etat genevois de renoncer définitivement au projet de « Centrale Chaleur Force » de SIG qui devait voir le jour sur le territoire de la Commune de Vernier.

Depuis 2008, tant le Conseil administratif, le Conseil municipal que la population verniolane se sont opposés à l’implantation de cette infrastructure sur le territoire communal.

Les autorités s’opposaient à cette installation car son implantation ne correspondait pas aux intentions du Plan Directeur Communal. Par ailleurs, il était évident que l’empreinte de la Centrale Chaleur Force sur l’environnement aurait engendré d’importantes nuisances pour le voisinage (10'000 habitants).
Par ailleurs, les autorités verniolanes estimaient que ce projet ne correspondait pas à la politique énergétique de la Ville de Vernier, du Canton et de la Confédération, d’autres alternatives devant être envisagées en matière d’économies d’énergie d’une part et de production renouvelable de chaleur et d’électricité d’autre part.

Cette décision du Conseil d’Etat est un succès à l’actif des autorités verniolanes qui ont pu faire entendre leur position face à un projet d’aménagement d’importance cantonale. Trop souvent auparavant l’avis de la commune n’était pas pris en compte et le Canton faisait passer en force des projets d’infrastructures cantonales générant d’importantes nuisances environnementales subies par les habitants.

L’opposition forte et unie des élus verniolans et les positions claires exposées ont contribué à mettre un terme à ce projet d’implantation. Les autorités de la Ville de Vernier se réjouissent de collaborer avec les autorités cantonales à d’autres projets d’aménagement du territoire dans le respect du Plan Directeur Communal et des objectifs environnementaux communs.

 

Thierry Apothéloz, Maire

Yvan Rochat, Conseiller administratif

Pierre Ronget, Conseiller administratif

18:39 Écrit par Thierry Apothéloz | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.