24/02/2012

Une grève de la faim pour combattre les citernes ?

Les citernes sont un sujet important et sérieux pour la ville de Vernier et pour moi. Cela appelle une réponse politique réfléchie et décidée. Je suis d'accord avec le fond du combat de Stéphane Valente : les citernes doivent partir.

En revanche, le recours à la grève de la faim dans ce cas pose des questions.

Premièrement, la grève de la faim a toujours été utilisée dans des cas extrèmes. Je peux penser à Gandhi, aux prisonniers politiques à Cuba. Bien que sévère, les citernes ne sont pas un comparables.

Ensuite, je suis un homme politique et je crois en les moyens politiques pour atteindre un but. En Suisse, nous avons la chance d'avoir des moyens politiques multiples.

En tant que Maire, je les utilise en négociation avec le canton afin de trouver des solutions. Deux motions ont été également déposée au Grand Conseil. Nous devons les utiliser, et je suis sûr que nous arriverons à une solution satisfaisante pour les Verniolanes et Verniolans, et pour les Genevoises et Genevois.

Pourquoi ne pas utiliser la raffinerie en faillite du site de Pétroplus à Cressier ? Je le souhaite, ainsi que l'ensemble du Conseil administratif de la ville de Vernier.

00:05 Écrit par Thierry Apothéloz | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Le courage en politique cela existe et l'UDC le revendique! Sur le dossier des citernes, il faut reconnaïtre que l'UDC est à la pointe de ce combat depuis de nombreuses années! J'ai moi-même déposé une motion en 2010 (M 1966) qui sera traité bientôt au Grand Conseil. A bon entendeur.....

Écrit par : Ivanov Christo | 24/02/2012

Les commentaires sont fermés.