23/04/2015

25 avril 2015, fêtons ensemble les 10 ans du Contrat de Quartier de Vernier

25 avril : Vernier célèbre les 10 ans de ses « Contrats de Quartier »

Le 25 avril prochain, Vernier aura le plaisir de célébrer les 10 ans de l’instauration des « Contrats de Quartier ».

Cette grande journée, qui alternera présentations des habitant-e-s, conférences, débats, animations de toutes sortes, se déroulera à la salle des fêtes des Avanchets (17 rue François-Durafour), de 9h à 16h.

J’invite ici la population verniolane et genevoise à venir découvrir le magnifique bilan de ces formidable structures de démocratie participative que sont les Contrats de Quartier.

En 10 ans, ce sont plus de 170 projets d’utilité publique qui ont vu le jour, portés par et pour les habitant-e-s de Vernier.

Patinoire synthétique, fêtes multiculturelles, marchés de Noël, Beach-Volley estival, installation de bancs pour les seniors, Epicerie de proximité, etc. la diversité des projets est à l’image de la diversité de notre commune !

Les Contrats de Quartier sont un outil efficace de cohésion sociale, qui donne la parole aux citoyennes et aux citoyens et permet de produire du concret, rapidement et efficacement.

Ces dix dernières années ont permis de changer durablement le visage de Vernier. Des projets éphémères sont devenus pérennes, des solidarités nouvelles se sont créées, de nouvelles associations se sont nées, tout cela dans le but commun de servir au mieux l’intérêt public, favoriser le vivre-ensemble et renforcer la cohésion sociale.

Car sans les habitant-e-s, sans ces « expert-e-s du quotidien » qui les font vivre jour après jour, les Contrats de Quartier de Vernier ne font aucun sens. C’est à leur engagement et à leur détermination qu’est dédiée la journée du 25 avril 2015, qui célèbre la première décennie d’existence des Contrats de Quartier.

Qu’ils puissent encore témoigner pendant longtemps du formidable dynamisme des habitant-e-s de Vernier.

Longue vie aux Contrats de Quartier !

Thierry Apothéloz

16:14 Écrit par Thierry Apothéloz dans Cohésion sociale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.