15/02/2011

Oui !

Oui, biensûr, on va me dire que, comme par hasard, mon blog renaît de ses cendres en pleine campagne électorale.

Oui, je l'assume. Ce n'est pas un hasard.

J'ai un bilan à défendre et je considère qu'à Vernier, la gauche fait du bon travail.

A force de voir les épouvantails populistes hurler dans tous les sens, à force de voir certains partis tirer systématiquement la couverture à eux lorsque quelque chose de positif se passer - alors qu'il n'y ont en rien contribué, à force d'entendre tout et n'importe quoi au sujet de ma commune, j'ai décidé de rappeler qui fait quoi à Vernier et de rappeler les faits. Simplement les faits. La démocratie est un bien précieux et c'est un honneur pour un élu d'être au service de ses concitoyen-ne-s. Avec l'élection, voici le temps de rendre des comptes sur son action.

Je le dis d'emblée : le bilan est perfectible et forcément imparfait, mais c'est un bilan honnête, objectif et factuel.

Ce blog sera surtout l'occasion de parler d'avenir, de projets pour nos habitantes et nos habitants.

Vernier avec un revenu médian le plus bas du canton, un taux de chômage le plus élevé, une personne sur cinq qui est en lien avec l'aide sociale (des thèmes dont les compétences sont exclusivement cantonales) les problématiques sont nombreuses et complexes. Alors, je me bats tous les jours, sans attendre les discours grandiloquents et catastrophistes de ceux qui pensent qu'il suffit de claquer les doigts pour que cela marche.

Il faut du sérieux, de la consistance, de l'encurance pour résoudre les problèmes que rencontre les habitantes et les habitants de Vernier. Le slogan est facile, opportuniste, simpliste, mais agir est autrement plus difficile.

C'est à chaque citoyenne et chaque citoyen de se poser les questions suivantes :

Est-ce que mon quotidien et celui de mes proches s'est amélioré ? Est-ce que mon cadre de vie dans mon quartier, dans ma commune s'est amélioré ? Comment peut-on y arriver ensemble ?

Aussi ai-je décidé d'ouvrir ce blog pour y apporter des résultats, échanger avec les citoyennes et les citoyens respectueux du débat politique et des personnes, et surtout soucieux d'un mieux vivre ensemble.

07:32 Écrit par Thierry Apothéloz | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook